Vous savez pourquoi on fait le daily debout ? Le Scrum Guide n’en parle pas, pourtant c’est quelque chose que font la plupart des équipes Scrum (et pas Scrum).

Le but d’être debout, est de faire durer le daily pas plus de temps que nécessaire, mais d’où ça vient ? Et bien il semblerait que ça vienne de l’entreprise Borland Software.

L’équipe en question organisait un rendez-vous quotidien dans le but de discuter de leur façon d’être performant. Jeff avait remarqué alors que c’était une des clés de la réussite de cette équipe : se rencontrer chaque jour pour s’auto-organiser autour de challenges. Si une seule personne était en difficulté, alors tout le monde pouvait l’aider.

Jeff explique le daily de Borland durait une heure ! Pour la version Scrum de son daily, Jeff voulait le limiter à 15 minutes, car il trouvait qu’une heure était trop long. Quinze minutes permet d’aller directement à l’essentiel. Et pour que tout le monde participe activement, il demande à tout le monde d’être debout !

En effet, en étant debout, on se force à être plus attentif. Et quand certains se mettent à chercher à s’appuyer quelque part, c’est un signe que le meeting à duré déjà trop longtemps.

D’ailleurs, le faire debout ne sera pas retenu dans le Scrum Guide, c’est juste une très bonne pratique.

Et vous, vous le faite debout, non ?

Voici l’article de Jeff Sutherland sur le stand-up au daily.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *