Je vous propose ici une piste pour améliorer un peu l’atelier du Squad Health Check, pour aider l’équipe à se concentrer sur les choses qui comptent pour elle, grâce à une technique venue du Management 3.0.

La semaine dernière, je vous parlais déjà du Management 3.0 dans un article (en anglais) concernant mon désaccord sur les Kudos.

Cette fois-ci, je vous propose au contraire d’utiliser une technique venue du Moving Motivators, un atelier Management 3.0, pour améliorer un Squad Health Check.

C’est quoi le Squad Health Check ?

Si vous ne connaissez pas encore le Squad Health Check, c’est une exercice présenté par Spotify pour évaluer l’état d’une équipe en partant du principe que les “matrices de maturité” ne sont pas vraiment adaptées et que parler de “maturité” est un peu infantilisant.

Je ne compte pas trop m’attarder sur le déroulé de l’exercice de base ici, je vous invite à lire l’article explicatif d’Henrik Kniberg : Origine du Squad Health Check.

C’est quoi le Moving Motivators ?

Le Moving Motivators est un exercice proposé par le Management 3.0, qui permet grâce à quelques cartes de mettre des mots sur ce qui nous motive vraiment et à quel point nous sommes affectés par ces “motivateurs”.

Le but du “jeu” est de classer les motivateurs proposés (ou d’autres) par ordre d’importance du point de vue du participant. Cet ordre peut et devrait être remis en cause. On peut ensuite dire, pour chacun des motivateurs, si nous sommes contents de l’état actuel dans notre travail (par exemple). Cela peut aider à savoir si un changement de poste va influer en pire, ou en mieux, sur nos motivations les plus importantes.

💡 Généralement, j’explique à mes interlocuteurs comment “jouer” le jeu en le faisant avec eux, mais aussi en les incitant à le faire seuls, plus tard, afin d’être le plus honnête possible.

Et si on liait les deux ?

En faisant récemment un Squad Health Check avec des équipes, il m’est apparu important, voire indispensable, de savoir ce qui avait le plus d’impact sur l’équipe.

🚦 Que ce soit les “feux rouges”, comme les “feux verts”.

Savoir quoi faire

Je vous propose donc lors d’une prochaine session de Squad Health Check, de rajouter une phase Motivators :

  1. Après avoir arrangé les cartes comme d’habitude, vous demandez à l’équipe, de déplacer silencieusement les cartes : de la plus importante à la moins importante
  2. Comme pour un atelier d’Extrem Quotation, laissez les participants arranger les cartes, les changer, le re-changer, etc.
  3. Au bout d’un petit moment, cela devrait se stabiliser. Si quelques cartes ne trouvent pas de place, alors discutez-en rapidement pour trouver un consensus

Cette phase peut être réalisée avant de faire l’exercice normal du Squad Health Check, ou bien après, au choix. De mon expérience, cela importe peu.

Cela permet donc de concentrer les actions les plus pressantes sur les cartes qui ne sont pas “feu vert” les plus importantes pour votre équipe en priorité.

Vous vous rendrez aussi peut-être compte que toutes les cartes importantes pour l’équipe sont “au vert”.

Anticiper un changement

Tout comme avec le Moving Motivators, vous pouvez alors anticiper l’impact d’un changement sur l’équipe. Par exemple, si pour votre l’équipe, le “support” est peu important, alors vous savez que réduire un peu plus ce support pour améliorer autre chose sera moins impactant que, par exemple, leur demander de rogner sur la qualité du code.

Aviez-vous déjà pensé à cette amélioration du Squad Health Check ?

Peut-être avez-vous déjà fait ce changement dans l’exercice naturellement ? Si oui, j’aimerai bien avoir votre feedback, et si ce n’est pas le cas, pensez-vous essayer ?

Est-ce que vous voyez dans cette démarche une problématique ? Ou quelque chose qui irait contre l’idée derrière le Squad Health Check ?

Leave a Reply