La nature est formidable. Je viens de tomber sur un article qui décrit le processus de changement de coquille des bernard-l’hermites :

“Ils organisent des sessions simultanées d’échanges de coquilles entre individus de taille variées. Lorsque le plus gros crustacé trouve une nouvelle coquille à sa taille, il laisse l’ancienne coquille à un individu plus petit que lui, et ainsi de suite jusqu’à ce que la plus petite des coquilles se retrouve vide” [source]

Il y a même une vidéo dans laquelle vous pouvez voir les bernard-l’hermites changer de “maison” en file indienne, du plus grand au plus petit, comme expliqué dans ce tweet.

Bernard-l’Agile, Scrum Master – http://coenobitaspecies.com/coenobita-scaevola/

Note : billet publié préalablement sur LinkedIn

Formidable ! Mais quel est le rapport ?

Cela m’a fait repenser à un atelier simple et rapide auquel j’ai participé, dont le but est de montrer l’intérêt de l’autonomie des équipes au sein d’une entreprise :

Première phase :

Choisissez une personne du groupe, qui sera “le chef” et se placera au milieu de la pièce.

Cette personne devra demander à chaque membre du groupe le nom de jeune fille de leur mère et les positionner par ordre alphabétique.

Pour un groupe d’une dizaine de personnes, cela peut prendre deux minutes.

Seconde phase :

Le groupe entier va ensuite devoir se classer encore, mais cette fois par ordre alphabétique de leur ville de naissance et de façon autonome; c’est à dire que chacun est responsable pour se positionner correctement.

Pour le même groupe, cela prend généralement moins de 30 secondes (temps divisé par 4 !).

Je l’ai essayé avec des adultes, avec des enfants. Le plus efficace est toujours l’autonomie, car chacun est mis à contribution et choisi les compétences dont il dispose pour réaliser sa tâche.

Les bernard-l’hermites font de même ! Naturellement !

Je ne suis expert en bernard-l’hermite, je l’avoue. Mais je n’ai pas l’impression que ces crustacés possèdent un langage développé leur permettant d’avoir un chef qui leur dit quoi faire.

Les bernard-l’hermites ont évolués pour être le plus efficace possible, en étant autonomes dans la réalisation d’un but commun.

La nature est formidable. L’agile est naturel. L’agile est formidable.

Mais du coup, pourquoi nous, qui pouvons communiquer, avons-nous évolué dans un monde de “chefs” ? Peut-être parce que justement, celui qui communique le plus fort et impose sa volonté est celui qui a le plus à perdre dans l’autonomie de ses collègues ?

🤔

Leave a Reply